Warning: getimagesize(): http:// wrapper is disabled in the server configuration by allow_url_fopen=0 in /htdocs/plugins/content/social2s/social2s.php on line 1647

Warning: getimagesize(http://mobile.topcongo.fm/resources/articles/images/v2455.jpg): failed to open stream: no suitable wrapper could be found in /htdocs/plugins/content/social2s/social2s.php on line 1647

Importation des véhicules, l'ONATRA avait perdu le 1/4 de ses revenus (Syndicat)

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s

La délégation syndicale de la SCPT, Société commerciale des ports et transports, ex-ONATRA, salue la décision prise par le Premier ministre Samy Badibanga d'autoriser l’importation des véhicules d’au moins 20 ans. 



Une décision salvatrice, 

"Au niveau de la SCTP, le décret a tout son sens parce qu’on a perdu au moins le quart de nos recettes. Nous pensons qu’avec ce décret on peut redevenir à 2 milliards  comme c’était dans le temps. Ce décret va redonner de l’espoir. Il suffit d’avoir à la tête de la SCTP un management fort. Ça va rebooster les choses
", a dit à TOP CONGO FM, Papitho Ndjoli, le président de cette délégation syndicale. 

Qui rappelle qu'avec la baisse des activités au niveau de port (photo), "Boma était devenue une ville morte".

La reprise des importations va permettre de "redémarrer de plus belle" les activités.


Allégresse à Boma

La décision a été accueillie avec enthousiasme sur place ou, conscient qu’il est important d’épargner au pays des véhicules dits Esprit de mort, Pitho Ndjoli lance un appel à la responsabilité.

"La SCTP a sa mission. Je crois que la mission de contrôle va être assurée maintenant par l’OCC. Dès demain, nous serons en réunion avec nos amis de l’OCC, de l’Ogrefrem, de la DGDA et voir dans quelle mesure accompagner ce décret".


Le résultat d'une demande parlementaire

Auteur de la lettre adressée au Premier ministre ayant abouti à la signature de ce décret, le député Muhindo Zangi rappelle que toute la République et tous les points d’importation étaient pénalisés par la mesure.

"Au niveau de la douane, il n’y avait pas assez de recettes. Cela handicapait aussi la population qui utilisait les véhicules d’ancien format plus résistants pour les routes de la RDC".

Indiquant que sa démarche avait été soutenue par ses collègues députés, des déclarants et des douaniers, l'élu de estime que ce nouveau décret est surtout "un soulagement pour tous ceux qui travaillent dans ce secteur".


Barrick Bwematelwa 

Face à Face Vidéo

Twitter Christian Lusakueno

Calebasse des pensées

Bakulutu

Face à Face

Top Sports

Parlons-en

Top Dedicaces

Le Debat

Top Matin

FACE À FACE VIDEO

Top Presse