12 morts et des blessés graves à Kinshasa (Police)

Intervenant sur la chaîne nationale, le porte-parole de la police accuse nommément “les assaillants Bundu dia Mayala armés de calibre 12 et armes blanches” de s'être attaqués aux forces de l’ordre “qui ont réussi à rétablir l’ordre en 2 heures en les dispersant à coup de gaz lacrymogènes”.

A titre de bilan provisoire, le Colonel Pierrot Mwanamputu parle de “12 personnes fauchées par balles perdues dont 4 assaillants à Sainte-Thérèse, 2 au marché de la Liberté, un à Matete et 5 autres au niveau de Selembao”.

Le porte-parole de la Police signale aussi “le lynchage du Commissaire supérieur adjoint et Commandant commissariat Selembao Nord ainsi que du Commissaire principal et commandant second de l’escadron mobile d’intervention Funa”.

Il indique que "tous les deux sont dans un état de santé très critiques”.

Selon lui, il y a même “un élément de police militaire qui a reçu un coup de calibre 12 à bout portant au niveau des organes génitaux”.

Le Colonel Mwanamputu annonce “des interpellations administratives de quelques assaillants. Ils vont être verbalisés”.


Au Kongo Central


Le calme est également revenu au Kongo Central bien que “les assaillants, à Boma, se sont dirigés jusqu'à la mairie avant d'être dispersés sans incidents”.

Sauf qu’à Matadi, “lors des affrontements, on a déploré 2 morts du côté des assaillants et 3 policiers grièvement blessés”.


Barick Bwemetelwa

Face à Face Vidéo

Twitter Christian Lusakueno

Calebasse des pensées

Bakulutu

Face à Face

Top Sports

Parlons-en

Top Dedicaces

Le Debat

Top Matin

FACE À FACE VIDEO

Top Presse