Les FARDC annoncent l'arrestation du "Boucher de Butembo"

"Le colonel auto-proclamé, David Maranhata et ses acolytes ont été arrêtés et transférés à Beni", a dit à TOP CONGO FM, le capitaine Mac Hazukay, porte-parole de l'opération Sukola.

De son vrai mon, David Maranhata, il est considéré comme le boucher de Butembo.

"C'est lui qui avait (notamment) organisé l'attaque du camp de la Monusco à Butembo, qui a coûté la vie à un casque bleu".

Il est aussi responsable d'une opération criminelle qui avait coûté la vie à un policier.

"C'est chaque jour que les Forces de l'armée de la République Démocratique du Congo (FARDC) opèrent des arrestations dans le milieu de ces inciviques, dont certains, face aux pressions, se rendent. Raison pour laquelle vous entendez de gauche à droite des redditions".

124 irréguliers burundais renvoyés dans leur pays.

Interpelés en séjour irrégulier en RDC, ils ont été remis aux autorités burundaises ce mardi 31 janvier 2017 par le gouverneur de la province du Sud-Kivu. 

"On est nulle part ailleurs mieux que chez soi", leur a dit Marcellin Cishambo sur le pont qui sépare les deux pays à Kavimvira.

Arrivés en RDC par vagues successives, 177 irréguliers burundais et rwandais avaient été arrêtés sur le territoire congolais.

35 ont choisi de rester en RDC, où ils ont reçu le statut de réfugiés, 18 rwandais ont demandé à être remis aux autorités rwandaises. 

Leur conduite à la frontière a été effectuée en présence de la ministre burundaise de la justice, Aimée-Laurentine KANYANA, du chef de bureau de la Monusco Sud-Kivu, d'officiers du Mécanisme conjoint de vérification et de représentants des agences du système des Nations unies (HCR,PNUD...). 

Le retour au pays de ces prisonniers constitue, pour la ministre burundaise, "une main d'oeuvre supplémentaire et à bon marché pour reconstruire leur pays". 

Selon elle, "ce retour est une preuve qu'il fait bon vivre au Burundi, n'en déplaise aux mauvaises langues qui se recrutent au sein de la communauté internationale".

Aimée-Laurentine Kanyana a aussi remercié l'état congolais "pour son hospitalité légendaire" et souhaité que les relations entre les 2 peuples perdurent... Une nouvelle vie reprend pour ceux qui sont rentrés, l'espoir étant toujours permis pour ceux qui vivent toujours en clandestinité en RDC".

L'UNC va signer l'accord (Officiel)

"C'est une suite logique de l'accord de l'union africaine", estime Cele Yemba.

"Nous avons aplani les divergences avec le Rassemblement qu'avaient établi les évêques", a annoncé à TOP CONGO FM, le porte-parole à Kinshasa du parti de Vital Kamerhe (photo) pour qui "la paix vaut mieux que tout, pourvu que les élections soient organisées dans les délais convenus".

"L'ambition du president de l'UNC est au-delà de la primature"


SPECIALE CAN 2017

FACE À FACE, L'INVITÉ

Prev Next

FACE À FACE DR LOSEKE

FACE À FACE DR LOSEKE

20-02-2017 Hits:42 Invité Rédaction en ligne

FACE A FACE L'INVITE DELY SESANGA

07-10-2016 Hits:1728 Invité Rédaction en ligne

Revue de Presse

FACE À FACE VIDEO

Top Presse